Prévention de la grippe A (H1N1) entre le buzz, Dr Vinay Goyal et l’humour… à chacun ses convictions !

Publié le par Cristalange

Tags : grippe A – grippe H1N1 – prévention grippe - Dr Vinay Goyal – vaccination grippe A – adjuvant grippe A - syndrome de Guillain-Barré - pandémie grippale – campagne de vaccination

 

Je ne sais pas vous mais il ne se passe pas un jour sans que je reçoive un mail alarmiste concernant la grippe A (avez vous remarqué que dans notre grande prudence, on l’a baptisé de la première lettre de l’alphabet histoire de laisser encore la chance à 25 autres pandémies grippales de nous assaillir).

 

J’ai ainsi reçu des pétitions concernant des actions pénales contre les « méchants » qui veulent nous vacciner à l’insu de notre plein gré, des formulaires invitant celui qui va nous piquer à signer un engagement qu’il n’y a aucun risque aucun, des conseils divers et variés bien souvent cautionnés par un grand professeur reconnu mondialement, certains farfelus, certains de bon sens… il faut dire que le sujet inspire !


Et puis il y a les messages institutionnels: La grippe, les gestes de chacun font la santé de tous... alors quelques conseils à tous...

Chaque fois que vous touchez une poignée de portes, des millions de virus sont échangés et dispersés dans l'air alors...


et puis n'oubliez pas de tousser dans votre pull...

 

Images extraites des vidéos propagées grâce à Youtube :

http://www.youtube.com/watch?v=voc9-q1Jno0&feature=player_embedded

http://www.youtube.com/watch?v=FgCr9Sed27I&feature=player_embedded

 

 

Bref, entre un adjuvant qui nous menace de développer le syndrome de Guillain-Barré (entre autre) et un principe actif qui a été mis en culture avec une souche qui n’est pas forcément celle que vous allez rencontrer au coin de la rue, c’est la panique et la polémique.

 

Dire qu’on nous avait dit qu’H1N1 (A en abrégé) était bien mois grave (traduire mortelle) que la grippe saisonnière standard dont on découvre soudain qu’elle ravage nos rangs en silence tous les ans… et maintenant on veut nous piquer tout azimut… on en est à scruter notre boite aux lettres dans laquelle se trouvera la fameuse autorisation à survivre…

 

Il est vrai que la crise étant devenue has-been (après plusieurs mois à traiter le même sujet dans la presse, le virus (pardon le sujet) s’est propagé (pardon s’essouffle), tout le monde a été contaminé… lavons nous en les mains et respirons, place au nouveau), il fallait bien trouver un autre sujet de conversation pour animer les réunions de famille ou autour du café le matin… d’autant plus que les fêtes approchent. Et c'est reconnu, on aime à se faire peur!

 

Mais heureusement, même si le sujet reste sérieux et qu’il ne s’agit pas de le sous estimer, il nous reste quand même l’humour et la chanson…

 

D'abord une petite chanson...
 

 




Et quelques rappels et conseils (ici ceux du Dr Dr Vinay Goyal, urgentologue, directeur d’un département de médecine nucléaire, thyroïdique et cardiaque):

"Les seules voies d’accès pour le virus de la grippe, sont les narines, la bouche et la gorge. Lors d’une épidémie aussi largement répandue, il est pratiquement impossible de ne pas venir en contact avec la grippe malgré toutes précautions : il est donc important de ne pas faciliter sa propagation. Voici donc ces quelques précautions simples pour éviter la prolifération des virus:

1. Le répétera t’on assez ? il faut se laver les mains fréquemment.

2. Éviter, dans la mesure du possible, de se toucher le visage avec les mains.

3. Deux fois par jour, se gargariser avec de l’eau chaude salée (Listerine peut aussi faire l’affaire). Il faut savoir qu’il s’écoule normalement de 2 à 3 jours entre le moment où la gorge et les narines sont infectées et l’apparition des symptômes.

4. Au moins une fois par jour, nettoyer les narines avec de l’eau chaude salée. Se moucher avec vigueur puis, à l’aide d’un coton tige trempé dans l’eau chaude salée, badigeonner les deux narines.

5. Renforcer notre système immunitaire en mangeant des aliments riches en vitamine C si possible avec du Zinc afin d’accélérer l’absorption. (Préférez cependant les sources naturelles de vitamines)

6. Boire le plus possible de boissons chaudes (Thé, café, tisanes, etc.). Elles nettoient la gorge des virus qui pourraient s’y trouver puis les entraînent dans l’estomac où ils ne peuvent pas survivre…

Bien entendu cette liste est loin d’être exhaustive

 

Et puis si vous n’êtes pas fashion victim et que par conséquent vous n’avez pas le bon goût de mourir de la grippe parce que vous avez négligé tous les conseils ou la main tendue du gouvernement déguisé en bon samaritain, il vous reste une chance en 2012… allez encore 2 ans à tenir !

 

 

 

Publié dans Pensée(s) du jour