Des herbes concentrées de bienfaits et d’énergie: le persil ! (1/4)

Publié le par Cristalange

 

persil blog cristalangeOn a l’habitude de le voir en décoration des plats (et on le met de côté),  parsemé dans les salades, dans les plats… mais c’est vraiment une herbe à utiliser sans modération. Et pas seulement en cuisine mais également- et on y pense moins - sous forme de tisane ou de boisson...

 

Mais pourquoi donc ? Tout simplement, parce que :

* le persil booste votre niveau d’énergie
* le persil est une source exceptionnelle de vitamine K… mais aussi de provitamine A, vitamine C, sels minéraux, calcium, phosphore, fer et de beta-carotène
* c’est un super-anti-oxydant avec plein de bons nutriments !
* le persil est excellent pour votre cœur,
* le persil aide à réguler le niveau de sucre dans le sang et aide ainsi à réduire votre risque de développer un diabète,
* il est anti-inflammatoire, efficace contre la toux
* le persil (surtout sa racine) est également un diurétique doux et naturel, permettant de réduire la rétention d’eau
* il aide aussi à réguler la circulation sanguine (réduire la pression sanguine) et par là même à détoxifier l’organisme,
* il rafraîchit l'haleine et masque l'odeur de l'ail.
* il est utile en cas d’asthme
* en décoction, il soulage efficacement les problèmes digestifs, mais aussi les problèmes  de vessie, de foie, des reins, de la prostate…
* il contribue à améliorer la digestion, à diminuer les gaz intestinaux et ballonnements,

* vert, il est aussi riche en chlorophylle et peut ainsi aider à detoxifier le corps et plus précisément les reins,
* il soulage les spasmes musculaires
* mais aussi les rhumatismes lorsqu’on boit une infusion (poignée de persil dans un litre eau)
* sous forme de graines en tisane, le persil régule aussi les dérèglements de la menstruation (absence de règles, douleurs, etc…)

 

Certaines études ont également montré que certains carcinogènes ont été neutralisés par les huiles volatiles concentrées dans le persil… mais il faudrait probablement en manger des kilos !

 

Préparations :

 

 

Tisanes : 1 à 2 c. à café de feuilles séchées ou de racines, ou 1 c. à café de graines broyées, pour une tasse d'eau bouillante. On peut boire jusqu'à 3 tasses par jour, mais ne pas dépasser cette quantité.

 

Teinture mère : 1/2 c. à café pour un verre d'eau, jusqu'à 3 fois par jour.

 

Vin de persil (d’après Hildegarde de Bingen) : 10 à 12 branches de persil pour 1 litre de vin blanc ou rouge. Ajouter 2 c. à thé de vinaigre de vin blanc. Bouillir durant 10 minutes et ensuite ajouter 250 gr. de miel. Filtrer et mettre en bouteille. Consommer 1 c. à table 3 fois par jour.

 

En cuisine, n’hésitez pas à en rajouter aussi à vos smoothies préférés…

 

Avertissement : Eviter le persil sauvage que l’on peut confondre avec la très toxique cigüe.

 

Largement inspiré des conseils de grand-mère et de http://www.masantenaturelle.com/chroniques/herbier/persil.php

 

Demain, toutes les raisons (ou presque) d’ajouter du thym à vos petits plats!

 

intermediare.jpg


Vous adorez faire la cuisine, vous avez plein de recettes, vous souhaitez les publiez, cliquez sur la bannière ci-dessous :


 

.