C’est Søren Kierkegaard qui le dit…

Publié le par Cristalange

 

Il y a deux façons de se tromper :

L’une est de croire ce qui n’est pas,

L’autre est de refuser de croire ce qui est.

 

5359355418_7154a5c544.jpgPhoto Flickr

 

Il a aussi dit…

«On ne peut comprendre la vie qu'en regardant en arrière

on ne peut la vivre qu'en regardant en avant.»

 

Søren Aabye Kierkegaard, né à Copenhague, Danemark  en 1813 - 1855, est un écrivain, théologien protestant et philosophe danois. Sa vie se divise en trois phases sucessives qui correspondent à son découpage philosophique : esthétique, morale, et religieuse.


"L'esthétique" correspond à la jeunesse de l'auteur qui prend pour modèles Don Juan et Faust, personnages de la sensualité et du doute. Mais, insatisfait, Kierkegaard finit par passer à autre chose, et en accord avec la vie qu'il désire mener, se tourne vers "l'éthique et la philosophie". Sa dernière étape, dans la continuité des phases précédentes, sera de s'engager dans la "foi".


Peu connu de son vivant, il fut largement étudié par Sartre et Heidegger. Sa philosophie, qui repose sur le concept d'expérience vécue, est annonciatrice de l'existentialisme, sujet d'étude d'une vie réalisée en soi.

 

Source. www.evene.fr