Comment être heureux en prenant 100% la responsabilité de sa vie

Publié le par Cristalange

Accepter la responsabilité de tout ce qui arrive dans notre vie pour progresser

il y a différentes façon d'appréhender notre réalité, comme si nous étions responsables de rien (victimisation, karma, chemin...) et comme si nous étions responsables de tout (prendre sa vie en main, assumer) . Le chemin entre ces deux états est long et fastidieux mais indispensable pour celui/celle qui veut trouver le bonheur et attirer les bonnes choses dans sa vie.

on a toujours le choix...

on a toujours le choix...

- article invité -

 

La plupart d'entre nous ont été conditionnés à blâmer les autres pour tout ce qui arrivent de désagréable dans notre vie. Nous blâmons nos parents, nos patrons, nos amis, nos collègues de travail, nos clients, notre conjoint, la météo, l'économie, les hommes politiques, le système, les raisons de notre manque d'argent - tous ceux que nous pouvons blâmer, nous blâmons ! Nous ne voulons jamais voir que ce qui crée notre réalité, c'est nous-mêmes. Par conséquent, le fait de blâmer les autres permet au mental de trouver une cible facile et de se montrer la victime des autres ou des situations. La seule question que j’aimerais vous poser : dans quelle mesure vos plaintes vous servent elles?

 

Pourquoi blâmer les autres ne vous sert pas ?

Blâmer les autres des expériences désagréables que vous vivez dans votre vie ne vous sert pas parce que chaque fois que vous vous sentez que vous être la victime d’une autre personne, d’une situation vous en donnez votre pouvoir de décision et de choix. Si vous êtes coincé dans votre vie, si vous avez l'impression de ne pas obtenir les résultats que vous désirez, si vous vous sentez frustré dans n'importe quel domaine de votre vie, si vous n’avez pas cette relation parfaite avec la fille ou le garçon que vous désirez, ou peut-être que vous luttez avec vos finances, vos affaires, votre carrière, votre santé, ou autre chose, la raison principale vient du fait que vous vivez dans une vibration de victime.

 

Quel est cet ingrédient qui permet de regagner son pouvoir et d’être plus heureux

Il y a un concept puissant qui permet d'être exceptionnel et d'exceller dans votre vie qui pourrait vous assurer d'atteindre le niveau de joie, de santé et de succès que vous désirez. Si vous connaissez l'ingrédient clé dont vous avez besoin de développer pour être la meilleure version de vous-même, ne pensez-vous pas que votre vie serait beaucoup plus heureuse? Et pourtant cet ingrédient est à votre disposition. Cet ingrédient est votre capacité à prendre la responsabilité pour tout ce qui arrive dans votre vie. Cela inclut votre bien-être, votre santé, votre condition physique, vos sentiments, votre finance, vos dettes, la qualité de vos relations,  le niveau de vos réalisations, les résultats que vous produisez. Cela inclut aussi des petites choses comme un accident de voitures, un cambriolage, un train ou un vol d’avion en retard, une personne qui vous pose un lapin, un travail que vous avez demandé et qui n’a pas été fait – tout, absolument tout !

 

Est ce possible d’être responsable de tout, absolument tout  ? 

Ce n'est pas facile de se sentir responsable de tout, n’est-ce pas ? Quand je dis que vous devriez prendre 100% responsabilité pour votre vie, je prône un état d’esprit très radical ici. Je veux dire que vous devez assumer l'entière responsabilité de tout ce qui se passe dans votre vie. Je veux dire ce qui est évident et ce qui ne semble pas si évident que ça. Je veux dire les choses que vous n’êtes pas forcement la cause, mais dont vous êtes quand même responsable. C'est là que les gens ont du mal à saisir ce concept, alors laissez-moi clarifier ce que je veux dire.

 

Quelques exemples pour illustrer ce qui ne semble pas si évident que ça et pourtant !

Vous êtes au travail et vous avez verrouillé votre maison avant de la quitter, mais en revenant le soir après le travail, vous constatez que votre maison a été cambriolée. Oui, vous avez bien verrouillé votre maison et malgré tout, je considère que vous devez prendre la responsabilité de ce cambriolage. De même vous êtes assis là à un feu rouge sur le chemin du travail. Vous êtes assis là à ce feu rouge à penser à vos affaires en attendant que le feu passe au vert et soudainement quelqu'un vous écrase l'arrière de votre véhicule. Vous devez prendre aussi la responsabilité de cela. Vous avez investi de l'argent sur le marché boursier et que le marché boursier s'effondre engloutissant toutes vos économies. Vous êtes responsable de cela aussi. Vous décidez de prendre l’avion et vous êtes victime d’un détournement d’avion, vous êtes aussi responsable de ce détournement d’avion. Tout ce qui vous arrive est le fruit des sentiments vous cultivez secrètement dans votre subconscient.

 

De victime à une croissance exponentielle

Je peux personnellement penser aux domaines de ma propre vie où j'ai obtenu des résultats très intéressants et une croissance personnelle exponentielle. C'est dans tous ces domaines que je me suis senti une victime pendant longtemps. Ce qui s'est passé, c'est que j'ai eu une sorte d'épiphanie ou j'ai réalisé que je n'avais plus à être une victime des circonstances de ma vie. J'ai pris la décision critique de ne plus penser comme une victime. Dès que cela s'est produit, tous les mauvais résultats, la plupart de mes émotions négatives ont disparu. Ne pas blâmer les autres signifie aussi ne pas me blâmer non plus. Pourquoi ? Parce qu’au fur et à mesure que je grandissais, la première chose que j’ai compris, c'est que toute cette notion de blâme et de faute est une activité complètement inutile. Une pensée négative produit un sentiment négatif qui produit une expérience négative et qui donne des résultats négatifs et la boucle recommence. C'est vraiment un comportement de conscience inférieure que l’ego crée. Mon ego le crée pour me faire me sentir mieux mais c’est une illusion. Lorsque je vis une émotion négative, le but n’est pas de l’ignorer,  mais de l’accepter, de savoir l’accepter comme une réponse qui n’est ni mauvaise, ni bonne. J’ai appris à mon esprit à ne pas juger la situation et à considérer cette situation comme une possibilité. Puis je prends une décision de penser d'une manière qui me donne du pouvoir dès maintenant. Je choisis de façonner mon avenir dès maintenant.

on a toujours le choix...

on a toujours le choix...

Prendre 100% la responsabilité, c’est choisir la meilleure intention

Je peux choisir de déménager dans un autre pays. Je peux choisir d'essayer toutes sortes d'options différentes pour changer ma situation, et si je ne peux pas changer ma situation, si je n'arrive pas à la contrôler, alors j'ai toujours le choix, parce que même si je ne peux pas contrôler les choses, je peux contrôler comment je pense à elles. Je peux contrôler ce me procure le plus grand bien. Je peux à travers mes pensées créer une émotion qui me fait du bien face à un désastre. C’est ça, faire de la vie un jeu. Mon petit secret : chaque fois qu’il m’arrive une catastrophe, j’exclame ; « Magnifique, je sais qu’il y a derrière ce résultat auquel je ne m’attendais pas, une meilleure réponse pour moi ! ».

 

Une histoire en guise de conclusion

Dans son livre, « Retrouver le sens de la vie » le Dr Frankl raconte les expériences qu'il a vécues dans les camps de concentration. Son histoire commence dans un train avec plus de 1500 personnes qui se dirigent vers une usine de munitions où elles doivent être employées comme travailleurs forcés. 

Finalement, le train arrive dans une station ayant pour nom "Auschwitz". Le Dr Frankl indique à ce moment-là qu’il espérait que tout irait bien bientôt, mais la situation n'a fait qu'empirer. 

A leur arrivée dans ce camp de concentration nazi, les prisonniers étaient divisés en deux groupes. Certains sont allés à gauche, d'autres à droite. Ceux qui sont partis à gauche, étaient les malades, les vieux et ceux qui ne pouvaient pas travailler. Ceux qui allaient vers la droite étaient ceux qui étaient en bonne santé et ceux qui étaient capables de travailler. 

Le Dr Frankl raconte qu’il avait tenté d'aller vers la gauche, mais il a été dirigé vers la droite. Il découvrit plus tard que ceux qui allaient à gauche étaient envoyés à la mort et brûlés. 

Il n’empêche que même ceux qui sont partis vers la droite n'ont pas eu plus chance. Ils ont été dépouillés de tout ce qu'ils avaient comme bijoux, montres, bagues et tout ce qui avait de la valeur. Le Dr Frankl avait le manuscrit de son livre dans sa poche et a essayé de le garder mais même ça, a été confisqué et détruit. En plus de tout cela, leur dignité leur a aussi été enlevée.

Le Dr Frankl raconte les émotions qu'ils vivaient dans le camp. Elles étaient d’une intensité et d’une anxiété intenses et beaucoup de prisonniers ont envisagé et même tenté de se suicider. Certains ont réussi. Pendant tout ce temps, alors qu'il traversait tout cela, le Dr Frankl, qui était avant d’être déporté, un professeur autrichien de neurologie et de psychiatrie, essayait consciemment de détacher son esprit des circonstances afin qu'il puisse trouver de la valeur dans sa vie même dans ces conditions. C'était l'enseignement fondamental de sa technique de logothérapie.

C’est ici que l’histoire prend tout son sens par apport à prendre 100% responsabilité de sa vie ou être victime de sa vie. Dr Frankl n'essaie pas de vous dire comment éviter la souffrance, mais il souligne plutôt que la souffrance sera toujours là, mais vous pouvez CHOISIR comment faire face à la douleur qui survient sur votre chemin, en tirer des leçons et aller de l'avant plus fort.

Victor Frankl décrit un bol d'eau sale dans lequel flottaient des têtes de poisson donnée par ses ravisseurs nazis pour seul repas. Plutôt que de se concentrer sur l'horreur de celui-ci, il entraînait à voir de la beauté dans ce repas. Il attribuait sa capacité à voir de la beauté n'importe où comme un facteur vital qui lui a permis de survivre à ces horribles camps. Il raconte qu’au lieu de concentrer ses pensées sur l’horreur qui entourait sa condition de détention, il pensait à l’amour pour sa femme. Il développa sa capacité à trouver de l’amour pour ses compagnons qui étaient prisonniers comme lui mais aussi pour ses gardiens allemands en qui il voyait de l’humanité.

 

Quelle leçon retirer de cette histoire ?

Cette histoire nous rappelle que si nous nous concentrons sur ce qui est laid, nous attirons plus de laideur dans nos pensées, puis dans nos émotions, et finalement dans nos vies. C’est bien de notre responsabilité de choisir le résultat que nous voulons vivre. En revanche si nous choisissons de nous accrocher à notre coin de liberté même dans les pires situations, (autre exemple Nelson Mandela) nous pouvons transformer notre monde avec l'énergie de l'appréciation et de la beauté, et créer une occasion de transcender nos circonstances.

La  qualité de notre vie dépend de la qualité de nos émotions, c'est prendre la responsabilité de trouver la bonne réponse à tous ce qui arrive dans notre vie et à surmonter les challenges que la vie se fixe constamment pour chacun d'entre nous.

 

Merci à Alain Hummingbird pour ce partage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article